FIAT LUX : LOCUTION LATINE, SIGNIFIANT « QUE LA LUMIÈRE SOIT »

C’est cette expression qui m’a inspiré la création de patrons aux méthodes d’apprentissage très détaillées.

Que tu sois un·e couturier·e chevronné·e (qui bloque sur l’embu des manches), ou un·e coutrièr·e débutant·e qui ne connait pas le mot « embu », Fiat Lux est là pour t’éclairer sur les bons réflexes à avoir, ainsi que les erreurs à éviter en couture. Révolu le temps où on disait « ma grand mère coud tellement bien… » Bientôt, toi aussi tu connaîtras toutes les petites astuces de grand mère Yetta et deviendras un·e warrior de la couture !

Pour chaque nouveau patron tu peux choisir un niveau et une technique d’apprentissage. Le tout est accompagné d’un livret explicatif, d’un cours vidéo sur les techniques du patron et qui approfondit les explications du livret.

Le style vestimentaire des patrons ? Less Is More ! J’ai souhaité privilégier le vêtement intemporel, que l’on porte aussi bien en week end qu’au travail et qui fera toujours son petit effet.

 

Casting

Bérengère
Girl boss

Comment j’ai commencé à coudre ? Je ne sais plus trop, je sais que j’avais l’âge de tenir une aiguille et de faire des mini coussins en forme de coeur. Il y en a eu beaucoup (trop). Puis les déguisements et les défilés de mode au bord de la piscine ont fait leurs entrées fracassantes. Et puis un jour j’ai eu 15 ans. L’âge officiel pour enfin faire des études professionnelles de couture et de modélisme. Après mes 1001 diplômes en poche je suis « montée à Paris » pour travailler en tant que couturière, créatrice, modéliste aussi bien pour la grande distribution que dans la haute couture. Autant te dire que j’ai vu presque autant de techniques de couture que d’épisodes de Big Bang Theory !

Après plus de dix années d’expérience je suis devenue professeure de couture, ce qui m’a permis de redécouvrir les problématiques d’un·e apprenti·e-couturier·e. J’essayais d’adapter au mieux mes connaissances à la problématique de mon élève, lui expliquer pourquoi j’avais utilisé une technique plutôt qu’une autre, afin que son apprentissage soit total.

J’ai dû quitter Paris pour suivre le mec à droite à Zurich, et c’est ici, entre les montagnes et les lacs que Fiat Lux a commencé à prendre forme !

Fiat Lux me permet de continuer à donner mes conseils sous forme de cours vidéos à mes élèves (et à la terre entière) et de combiner tout ce qui me fait vibrer depuis que j’ai l’âge de coudre des coussins-coeur !

Thomas
CYBER DIRECTOR

Un jour, alors que j’avais plus de place dans mon disque dur, je décide de faire le ménage. J’ouvre un dossier avec plein de petites icones Windows (pas Word, pas Excel, pas Internet… juste Windows) qui prenaient pas mal de place. Je les supprime, et je relance mon jeu, pour découvrir que mes sauvegardes avaient toutes disparues 🙁 J’avais 7 ans.

Bref, un bel état d’esprit se dessinait, qui aura influencé mes ambitions professionnelles, à savoir l’informatique, et plus particulièrement la sécurité – ou globalement « comment faire des conneries peut avoir des effets inattendus ». Entretemps, j’ai appris à maitriser les conneries que je faisais, ce qui avait des effets inattendus plus intéressants…

Tu commences sûrement à voir mon rapport avec Fiat Lux. C’est la version un peu plus poussé du fameux « hé toi qui fais de l’informatique »… sauf qu’au lieu d’arranger des ordinateurs, c’est plutôt « tu pourrais me faire un site web avec une partie e-commerce une partie blog et une newsletter et faudrait que ça soit jaune et plus à gauche ». Voilà comment je me suis embarqué dans cette belle aventure qu’est Fiat Lux ! <3.